Les sigles successifs de notre commune:
http://www.agon-coutainville.com
Site principalement dédié à la
 Protection de notre côte littorale.
pour nous contacter:   coutainville@wanadoo.fr         

Suggestio-Perthuis
Accueil Remonter Suggestio-Perthuis Havre-Blainville Scenario-catastr Recul-de-la-Dune Pont-Blainville Poulette Vagues

 

CONSTATS  ET  SUGGESTIONS 

 

Le PERTUIS
Ce Pertuis qui nous concerne, est situé
entre la cale  et les premiers rochers de Blainville.
C'est là que se réduit en largeur le courant côtier,

Ce passage (Pertuis) est trop étroit, et surtout trop proche de la côte.
Son emplacement maintient les courants latéraux ( Flot et Jusant  ) au ras de la plage.
Ces courants transportent du sable, le Flot montant vers le Nord, le Jusant descendant vers le Sud.
Il en résulte un différentiel déplaçant le sable vers le Sud.

J'ai personnellement remarqué que ce pertuis s'approfondissait à cause des courants.
Je me souviens avoir vu des souches d'arbres fossilisés dégagées par ce creusement, vers 1968.
depuis le fond de ce pertuis est sur le rocher.

Sur une partie du siècle dernier, ce pertuis n'existait pas,
Les courants passaient au large et se faufilaient entre les rochers de Blainville.

Ce Point "DUR" était initialement la butte du Vieux-coutainville et d'Agon,
17 et 18eme Siecle, un port longeait la "Charrière du Commerce"
Des anneaux d'ancrage existent en bas du vieux Coutainville.

Puis suite au recul de la Mer,
ce point "DUR" s'est appuyé sur  les rochers de Blainville
les courants devaient alors contourner les rochers par le large,
et se faufiler à travers les rochers de Blainville.
Comme à la période des "Maisons du phare"
ou Coutainville était envahie par trop de sable.

 


 les dunes avançaient jusqu'au rochers:
ou du moins, le pertuis n'était pas profond
et ralentissait le courant latéral

Certains se rappellent de la disparition des "Maisons du Phare".
 Il y avait un petit village, que l'on aperçoit à travers le pont


( Extraits du livre de Jean Pierre DENIS
"Mémoires en Images d'Agon-coutainville"
extrêmement documenté
Editions Alan SUTTON, 37540 St Cyr/Loire )

 

Il faut aussi rappeler que de nombreuses pêcheries
dès le 18eme siècle
éloignaient les courants latéraux
Leur forme en "V" jouaient dans les deux sens,
Quand la mer monte, les courants arrivent depuis le Sud-Ouest,
puis après avoir atteint la plage, tournent progressivement pour passer  Sud ->Nord
et inversement quand la Mer descend.

 

Dans ce temps là, Coutainville était envahi de sable,
et toute la côte de Gefosses à Hauteville en profitait.


 

Une suggestion
permettrait de retrouver nos plages sablonneuses:

-A-
Rehausser ce pertuis par un dôme-muret-béton,
( de 0 au pied de la cale, jusqu'à 1,50m près des rochers)
pour le remettre au niveau qu'il avait dans les années 1900-1960
et voir comment se comporte le courant,
 rehausser ce mur et comparer à nouveau, etc..
et si besoin le boucher carrément ( période: "Maisons du Phare")

-B-
Ou bien: Faire sauter quelques crêtes de rochers,
à au moins 100m plus au large,
et constater si la dispersion du flux s'opère.

-C-
Cumuler les 2 méthodes

 

 

AVENIR  DE  COUTAINVILLE:
Voir page du 2eme "Scénario Catastrophe"

Si la dune venait à sauter
entre le Nord de Coutainville( "La poulette )
et le GIE Conchylicole.

le Flux s'engouffrerait par cette nouvelle entrée,
 et ressortirait par le pont de Blainville.
Le reflux, dans le sens opposé.


 Ce nouveau courant devrait créer
 un nouveau passage profond pour la mer,
lui permettant de décompresser le flux
qui passe par le pertuis trop étroit
devant la cale de Blainville.


A l'emplacement ou la Dune nord de Blainville a sauté,
Nous avons remarqué que le résiduel de Dune de Blainville
a reculé pour faciliter l'entrée de la Mer sous le pont de Blainville.

LEGALLAIS Marion - 48  Rue F. Lechanteur -  50230 AGON - COUTAINVILLE
  Tel :   02 33 07 60 50   Fax: 02 33 07 55 84
Contact:
marion.legallais@quetier.com
Dernière mise à jour :
 mardi 01 avril 2014