Les sigles successifs de notre commune:
http://www.agon-coutainville.com
Site principalement dédié à la
 Protection de notre côte littorale.
pour nous contacter:   coutainville@wanadoo.fr         

Ganivelles hydrauliques
Accueil Remonter Ganivelles hydrauliques Buses Cas-de-coutainville CONCERTATION MrLAMBOLEY

 

GANIVELLES  HYDRAULIQUES

Technique douce de prévention
des risques côtiers


1er prototype de Mr LAMBOLEY en présence de Mr Jean Paul PELTIER et Marion LEGALLAIS

La Ganivelle peut être assemblée autour d’un cercle en Fer ou de béton.
L’échantillon  ici présente les 2 possibilités. (2 bastaings sont encore à fixer).

La hauteur de la ganivelle peut varier d’un à plusieurs mètres,
selon les besoins de la zone à protéger.

 

Descriptif succinct de nos ganivelles:

Ces ganivelles hydrauliques cherchent à prolonger l’action des ganivelles éoliennes implantées sur la dune blanche. 
 Elles se présentent comme des traverses de chemin de Fer, plantées verticalement, mais au lieu d’être réunies entre elles longitudinalement par des fils de fers ou des profilés métalliques, elles sont rassemblées autour de 2 ceintures, pour former des sortes de cages de pressoir, chacune profondément implantée devant la dune embryonnaire, laisse apparaître une partie supérieure qui fonctionne en ganivelles éolienne.

Chaque cage de pressoir assure sa propre stabilité,
elles sont avantageusement disposées en ligne et/ou en  réseau ou en gradins ;
elles présentent l’avantage de disperser le flot, et retenir le sable, derrière et en son centre. 
Ces ganivelles peuvent être dotées en leur centre de drains, afin d’accélérer l’assèchement de la plage,
capitalisant sur place les sédiments qui sont habituellement emportés par les flux et reflux des vagues.

 Estimation du coût :

Chaque Ganivelle hydraulique, en forme de "cage de pressoir",
sera presque aussi lourde qu’une roche de granit du même volume,
elle aurait un coût/kg comparable à ces roches, mais leur quantité / Mètre protégé serait bien inférieure.


 

Exemple d'idée d'implantation / Dune ambryonnaire

 

Exemple de projet d'implantation en bas d'épis
Projet non proposé:





Ces ganivelles peuvent être mélangées à des Big-Bags remplis de sable,
comme utilisés à Gouville sur mer.

 

 

Exemple en 2013, d'un projet de Mr LAMBOLEY
de protection sur 100 m
entre la digue nord de Coutainville
et le GIE Conchylicole du marais


Cette photo comporte une simulation d'implantation,

le 2eme rang de ganivelles aurait été recouvert d'agrégats, graviers et varech
afin de faciliter la reprise de la végétation sur les 6m de recul.
Derrière les Ganivelles, en sous oeuvre, il pouvait être mis des Big-Bags de sable
 et/ou du tissus bidim,


Les ganivelles peuvent être espacées au choix de 20 à 70cm
Le premier rang peut être plus long et plus profond que le second rang.
Des poteaux plus longs peuvent être enfoncés plus profond de part en part.

Un projet de ganivelles sans accessoires, est actuellement chiffré par Mr LAMBOLEY
selon vue en coupe ci dessous.

 

Il s’agit de mettre en place les conditions de stabilisation
et de régénération de la végétation des hauts de plages.

Stabilisation par 2 rangées de ganivelles hydrauliques.

Selon Mr LAMBOLEY, le fait d'être courtes ( profondeur)
aurait une similitude d'utilisation avec les enrochements:
- Elles descendraient avec le creusement de la plage.
- Elles peuvent être remises en ligne facilement
avec un petit tracto-pelle.
- Leur effet dispersant réduirait le choc des vagues.
 

Je pense qu'un poteau très profondément enfoncé
avec une lance (fonçage), tous les 5 ou 10m.
permettrait de définir des alignements,
faciliterai le suivi du niveau du sable,
et permettrai d'ajouter d'autres dispositifs
en cas d'attaque très sérieuse de la Mer.
( Il pourrait être utilisé des poteaux téléphoniques).


Prévention des Risques sur le littoral Coutançais,
dont les sites sont à moyen terme en légère accrétion ou stables:
 
Techniques douces.

 

Nous définissons une Technique  "douce" par le fait qu'elle ne provoque pas de réactions de rejet du milieu maritime voire qu'elle est susceptible de réparer des "malformations"  de certains étages des plages dunaires causées par des traitements antérieurs:

Elle participe ainsi à la Maîtrise et  à l'Activation des équilibres sédimentaires naturels: 

 

1- A contrario: Techniques et points durs:

Exemple: À l'aplomb d'un ancien trait de côte dunaire, implanter un ROC  (a) artificiel comme celui de Blainville:

imperméable, réfléchissant.

moins certes que les ROCS de Granville ou de Carteret qui avec le temps font baisser le niveau de l'estran en dessous de la ligne de demi-marnage.

 

2-Les critères d'une Technique douce  par de nouveaux instruments modulaires  permettant de traiter les plages étages par étages,

chacun d'eux présentant une sédimentation homogène qu'il convient de  renforcer.

Nous nous plaçons dans le cas d'un système de << ganivelles hydrauliques  en cages de pressoir  Diamètre 800 mm auxquelles sont accolés des drains verticaux à haut débit Diamètre 400mm couramment utilisés dans les travaux d'assainissement.>>

  cette technique sera  caractérisée par:

 

1- une emprise optimum sur l'étage  du  domaine maritime considéré,

compte tenu de la hauteur maximum des vagues et des sur-cotes,  etc sur le site considéré,

La meilleure échelle des dispositifs retenus en fonction de ces enjeux.

 Par exemple nous proposons des cages de pressoir de 800 mm de diamètre pour le site de Blainville.

 

2-une  Perméabilité  importante   horizontale  et / ou verticale au transit des    eaux  de ruissellement   venant  par exemple de la nappe phréatique,

 

3-  un  Hydofreinage amplifié et prolongé sur une largeur  de plage pouvant atteindre 10 mètres,

- le risque d'affouillement correspondant à ces obstacles verticaux ou présentant un faible gite sera :

a)-  limité aux ganivelles périphériques  mais aussi

b)- réduit  grâce à une hauteur de quelque 50 centimètres  par rapport au niveau de la plage, en lisière de réseau, et enfin

c)- compensé par un assèchement de  la plage par des drains à haut débit,

placés éventuellement dans des cages plus basses  que les autres, cages  pouvant âtre réduites à  une ossature métallique, falicitant la pose des rangées sans drain et de des rangées alternant un drain et une ganivelle. Voir croquis.

 

Le risque d'affouillement est nul pour les  ganivelles non périphériques.

 

4-  la quasi annulation des déplacements sédimentaires dans  et au dessus des zones traitées  même lors de conditions  océanographiques et climatiques défavorables 

Ainsi, dans le cas de la dune embryonnaire , on constitue des sortes de bacs "riviéra" favorables au développement des plantes pionnières de cet étage qui ainsi le stabiliseront.

 

Le big-ballers implantés au bord de la dune  ou les rideaux  successifs de pieux de bouchots comme à Dragey se signalent par les points favorables N° 1 et 2. seulement

 

(a) Il y aurait sûrement beaucoup à dire et à faire pour améliorer les équilibres sédimentaires au voisinage des deux ROCS de Granville et de Carteret ainsi qu'au sud des falaises de Champeaux.

L'exemple de Carteret avec sa plage érodée pose le problème de la légitimation d'interventions lourdes sur l'ensemble des points durs naturels ou anthropiques.

 

                                                           Mr LAMBOLEY Gilbert

 




 

 

 


 

LEGALLAIS Marion - 48  Rue F. Lechanteur -  50230 AGON - COUTAINVILLE
  Tel :   02 33 07 60 50   Fax: 02 33 07 55 84
Contact:
marion.legallais@quetier.com
Dernière mise à jour :
 mardi 01 avril 2014